274344474_694591475230759_7759413044304891150_n

Loïc Guyon à l’honneur : un angoumoisin en sélection officielle du FIBD

Loïc Guyon est l’un des nombreux talents passés par la Maison des auteurs à Angoulême, et le succès a été au rendez-vous : L’Américain, son second album publié chez Sarbacane, est en sélection officielle du Festival international de la bande dessinée !

Nous l’avons invité à la librairie, avec carte blanche pour mettre en valeur un autre auteur, et c’est donc aux côtés de Frederik Van Den Stock qu’il exposera ses planches originales dans la librairie, du jeudi 17 au samedi 19 mars.

Les deux artistes seront présents dans la librairie vendredi 18 après-midi, pour une séance de dédicace à 15h, suivi par la réalisation d’une fresque en live dans la vitrine de la librairie, à partir de 17h !

artoff29054

En off du FIBD, rencontres, ateliers, fresque en live et ateliers !

A l’occasion du Festival international de la bande dessinée 2022, la librairie propose une programmation en off, avec des invités de qualité : Jean-Pierre Dionnet, Loïc Guyon, Marc du Pontavice et Fred Van Den Stock !

TOUTE LA PROGRAMMATION ICI : affiche-BD22

– Du jeudi 17 au samedi 19 : exposition de Loïc Guyon et de Fred Van Den Stock, planches originales de L’Américain et de Buck le premier homme sur terre

– Jeudi 17 à 16h30 : rencontre avec Marc de Pontavice, créateur et directeur des studios Xilam, autour de son ouvrage Destin animé

– Vendredi 18 à 17h : fresque en live sur la vitrine par Loïc Guyon

– Vendredi 18 à 15h : dédicace de Loïc Guyon et de Fred Van Den Stock

– Samedi 19 à 15h30 : atelier BD jeunesse pour les 7-12 ans avec Nena

– Samedi 19 à 17h : rencontre avec Jean-Pierre Dionnet « Métal hurlant 1975-1984, le nouveau visage de l’imaginaire »

 

Tous ces événements seront gratuits, sans besoin d’un Pass festival. Venez nombreux !

249512859_10159523635112645_5347056865818439702_n

Julie Gore et Troy Balthazar fêtent avec nous les 10 ans des éditions Eidola

A l’occasion des 10 ans des éditions angoumoisines Eidola, nous accueillons les deux artistes-auteurs Julie Gore et Troy Balthazar !

Julie Gore dédicacera deux albums jeunesse, Bonjour madame et Mission planètes.

Bonjour madame, scénarisé par Delphine Rieu, est un petit livre plein d’humour et de couleur, qui pose avec subtilité la question du genre, à travers les yeux d’un petit alien venant d’une planète où cette distinction n’existe pas. En partant d’un regard absolument neuf sur la question, l’ouvrage souligne les aberrations parfois intériorisées comme jupe = fille ou sport = garçon.
http://eidola.fr/livres/bonjour-madame-2/

Dans Mission planètes, les personnages s’embarquent dans un voyage spacial, découvrant une à une les planètes du système solaire, et leurs caractéristiques. Scénarisé par Nicolas Leroy, il permet aux enfants à partir de 7 ans de découvrir que chaque planète est différente, et de comprendre l’origine de leurs noms !
http://eidola.fr/livres/mission-planetes-2/

Troy Balthazar dédicacera quant à lui Caution ! Poison snake ! No entry ! Objet insolite et résolument inclassable, il regroupe poèmes et « flash fictions », en français et anglais, accompagnées de dessins de james Kroll et de photographies de Mathias Malzieu. Maquette épurée, images intriguantes et textes en déambulations entre Hawaï, la France et Berlin.
http://eidola.fr/livres/caution-poison-snake-no-entry/

248595934_179499541010168_6401415745135647203_n

Dédicaces et lecture d’albums jeunesse avec les éditions Biscoto

Biscoto, c’est une maison d’édition jeunesse basée sur Angoulême, qui a fait le pari de l’originalité graphique, de l’humour et de la poésie, tant en assumant ses convictions !

Depuis 2013, c’est tout d’abord une revue destinée aux petits et grands enfants, sans publicité, avec des contenus variés et des auteurs qui assument leur liberté de ton. Depuis quelques années, la maison d’édition développe aussi un catalogue d’albums et de bandes dessinées à l’image du journal, engagé, drôle et décalé.

Samedi 13 novembre, nous vous proposons donc une séance de dédicace à 15h avec les auteur.rices Benoît Preteseille, Charlotte Pollet et Charlotte Lemaire, suivie d’une lecture des Têtes minuscules par Benoît Preteseille à 16h30.

Les livres en dédicace :

– Charlotte Lemaire : William, la longue-vue et le tigre, La maison-ski

– Benoît Preteseille : Les têtes minuscules, Le petit Poucet et l’usine à saucisses

– Charlotte Pollet : Pipistrelli tomes 1 et 2

9782348041969

COMPLET – Rencontre-dédicace avec Edwy Plenel

*** COMPLET ***

Dans le cadre de la sortie de son dernier livre A gauche de l’impossible et de la réédition de Le président de trop, chacun publiés aux éditions de La découverte, nous recevrons le journaliste et auteur Edwy Plenel à 18h, pour une rencontre-interview suivie d’une séance de dédicace.

La rencontre aura lieu au Point carré, sur la place du Champ de mars, au 10 rue Raymond Poincarré à Angoulême.

Inscription obligatoire auprès de la librairie : 05 45 37 63 11 ou à lautrelibrairie@orange.fr. Merci de venir à 17h45.

Rappel : Le Pass sanitaire est désormais demandé pour assister aux animations en librairie.

https://www.editionsladecouverte.fr/a_gauche_de_l_impossible-9782348041969

https://www.editionsladecouverte.fr/le_president_de_trop-9782348070105

 

 

illu 9 octobre

Dédicace beaux-livres et bande dessinée

A l’occasion de la sortie du troisième volet de La cour des miracles (Soleil), l’auteur de bande dessinée Julien Maffre viendra dédicacer ce dernier album, ainsi que la série Stern (Dargaud).

Alexeï dédicacera quant à lui eVen, son dernier titre paru en juin chez Delcourt.

Even de Alexei, Alexei, Zidrou - Album | Editions Delcourt

Enfin, nous accueillerons de nouveau Julie Nakache et Cécile Vallade pour le splendide Legend of the willow, conte musical, de très belle facture signée les éditions Eidola.

Pour savoir plus sur les livres en dédicace :

https://www.editions-soleil.fr/bd/series/serie-la-cour-des-miracles

https://www.dargaud.com/bd/stern

https://www.editions-delcourt.fr/bd/album-even

http://eidola.fr/livres/legend-of-the-willow-2/

236118731_575305117159396_6130100742919369832_n

Rencontre-dédicace avec Lenka Hornakova-Civade

Dans le cadre du festival Littératures métisses, L’Autre librairie reçoit Lenka Hornakova-Civade, l’autrice tchèque de plusieurs romans dont le Renaudot des lycéens 2016, Giboulées de soleil.

Giboulées de soleil, édité chez Alma et désormais disponible en format poche chez Folio, est un roman qui retrace le parcours de trois générations de femmes, aux prises avec leur statut d’enfant grandissant sans père, dans le contexte des bouleversements politiques que vit la Tchécoslovaquie des années 30 aux années 80. Une écriture fiévreuse, des personnages intenses, tragiques et magnifiques, c’est un récit qui débute sur la pointe des pieds pour finalement vous prendre à bras le corps.

Nous vous invitons donc à une rencontre-débat avec l’autrice à 14h30, suivie d’une séance de dédicace dés 15h30. Seront disponibles les ouvrages suivants :

Giboulées de soleil, éditions Alma
Une verrière sous le ciel, éditions Alma
La symphonie du nouveau monde, éditions Alma
Giboulées de soleil, éditions Folio

CONDITIONS SANITAIRES : S’il n’est pas nécessaire pour se rendre en librairie, le Passe sanitaire est désormais imposé pour les animations. Merci de votre compréhension.

Couverture La fabrique des pandémies

Dédicace de Marie-Monique Robin aux Utopies réalistes

Dans le cadre du festival Festiferme organisé par la compagnie Théâtre en action sur le thème Utopies réalistes, Marie-Monique ROBIN viendra donner une conférence, suivie d’une séance de dédicace de son ouvrage La fabrique des pandémies (La découverte).

Conférence à 15h, suivie de questions au public et dédicace à 16h30.

Lieu-dit le Cluzeau, Moulidars. Plus d’informations ici : www.theatre-en-action.org/programme-festiferme-2021/

20210505_17125

Dédicace BD du 19 mars : rencontre avec Jean-François Chanson et Juliette Vaast

La Charente est riche de sites de vestiges préhistoriques : cela valait bien un album BD ! Ce sont les angoumoisins Juliette Vaast, au dessin, et Jean-François Chanson, au scénario, qui s’y sont attelé, nous offrant un album très documenté, et riche d’information sur la vie au solutréen. Accompagnés par des institutions et spécialistes locaux, et par les très dynamiques éditions Eidola, les deux auteurs ont réalisé un livre entre fiction et documentaire, et accessible à tous les curieux !

Avant de les rencontrer, mercredi 19 mai, ils ont accepté le jeu de l’interview.

Pouvez-vous me parler de votre dernier album ?

Jean-François Chanson  et Juliette Vaast : L’histoire se passe au solutréen, il y a environ 20000 ans, pendant une période de glaciation. Le niveau de la mer était alors environ 100 mètres plus bas. Les populations qui apparaissent dans l’album sont des populations nomades, et nous nous sommes intéressés à l’invention du propulseur. Je [Jean-François Chanson]  me suis particulièrement intéressé au signe du placard, que l’on retrouve dans plusieurs lieux, en Charente, en Dordogne et jusqu’à Marseille. Je me suis demandé qui avait pu faire ce voyage, et pourquoi, en laissant cette marque.

Il y a eu beaucoup de recherches autour de cet ouvrage, et de déplacements pou visiter les sites. Nous avons été accompagnés par le musée d’Angoulême, par des spécialistes locaux de la préhistoire. Mais les lieux ont évidemment beaucoup changé, et nous n’avons pas toutes les informations sur cette époque, donc il a fallu faire des choix. Nous nous sommes parfois inspirés d’autres peuplades, pour imaginer la forme des tentes, car si on sait qu’elles ont existé, on ignore leur aspect ! Ou bien sur la façon dont était conservée la viande… C’est donc un équilibre entre la dimension documentaire et l’imagination. Mais on sait que l’idée d’un personnage qui voyage de la région de Marseille à la Charente, au cœur de notre histoire, est crédible : on a trouvé en Charente des coquillages qui venaient de la Méditerranée.

Les sites préhistoriques, en Charente, sont très riches ! Par ailleurs, nous avons tout de suite proposé cet album à Eidola, cette maison d’édition angoumoisine qui a publié plusieurs titres sur l’histoire et la préhistoire locale.

Faire de la BD, c’était un rêve de gosse ?

Juliette Vaast : Oui, c’est le cas. J’ai longtemps eu envie de travailler dans l’animation, aussi, mais cela demande de travailler systématiquement en équipe. Mais tous les aspects de la bande dessinée m’ont toujours plu : le dessin bien sûr, mais aussi le découpage, la narration, le fait de raconter des histoires…

Jean-François Chanson : Oui aussi ! J’ai grandi dans un village de 200 habitants, où l’arrivée de mon Spirou mensuel était une grande distraction ! Néanmoins, le fait de faire de la BD est assez récent pour moi. Je suis aussi enseignant.

Quelles sont vos références ?

Juliette Vaast : Je lis beaucoup de fantasy, mais graphiquement, c’est Le Caravage qui m’inspire le plus !

Jean-François Chanson : On me parle souvent de la dimension pédagogique de mes livres. Sur cet album, je pense aussi à Rahan, que je lisais enfant. Certes Rahan n’a pas de vocation réaliste et scientifique, bien au contraire, mais il y a cette dimension de l’aventure, du péril, de la vie au grand air… J’aime les récits dans la lignée de Robinson Crusoé, les grands espaces…

Dédicace le mercredi 19 mai de 15h à 17h, de l’album Le signe de Pao (éditions Eidola, 2015)

168003520_1396457060712604_4719217969792530461_n

Rencontre avec les éditions Marguerite Waknine et Dernier Télégramme

Marguerite Waknine, art et littérature

La maison d’édition Marguerite Waknine a été créée en 2007 par Séverine Gallardo (artiste et professeur à l’École d’art du Grand Angoulême) et Franck Guyon (écrivain) à Angoulême. Elle est composée de trois collections : Les cahiers de curiosités, Livrets d’art et Le cabinet de dessins, et publie 18 titres par an, tous sous le même format, des cahiers non cousus dans des pochettes plastifiées, ils sont à la fois légers et précieux. Les éditions offrent un vaste panorama, en allant débusquer des perles rares ou oubliés d’auteurs classiques et anciens (Rousseau, Villon, Rilke, Schwob, Nerval ….) jusqu’à des auteurs contemporains, elles tissent des liens entre littérature et art. Entrer dans leur catalogue, c’est comme découvrir une vaste bibliothèque où le temps serait aboli, où des textes anciens surgissent éclatants de modernité, et ou des écritures ou dessins contemporains résonnent avec des temps immémoriaux. Rares bibelots, bizarreries inouïes, merveilles excentriques, fantaisies profondes, et voyages oniriques, vous trouverez au moins tout cela avec Marguerite Waknine

Fabrice Caravaca viendra lire des extraits de son dernier livre, Lalali, publié aux éditions Marguerite Waknine.

 

Dernier Télégramme, une maison d’édition de poésie contemporaine en Limousin

Maison d’édition crée en 2005, par Fabrice Caravaca, poète, elle déploie un catalogue riche d’auteurs contemporains renommés, issues des avant-gardes des années 70 et 80 (Serge Pey, Julien Blaine, Charles Dreyfus, Jacques Sivan …) jusqu’à de plus jeunes auteurs (Christophe Manon, Charles Pennequin, Cécile Richard, Marc Perrin, Frédérique Soumagne, Édith Azam, …). Ouvertes, mais traçant un sillon exigeant, les éditions défendent aussi bien de la poésie action et de la poésie sonore ou que des écritures plus liées au livre, avec comme point commun un travail furieux de la langue, allant aussi bien de l’oralité au lyrisme.
« Parce que la poésie est l’un des derniers lieux d’où la langue et le langage peuvent émettre des signaux, Dernier Télégramme se veut un lieu possible d’échanges d’où la poésie peut se diffuser et rappeler le vivant au vivant »

Fabrice Caravaca est né en 1977 en Dordogne. Il a publié une dizaine de livres. Il publie aussi en revue et participe à des lectures publiques. Il vit à Limoges où il anime les éditions Dernier Télégramme depuis 2005. Il célèbre l’homme, l’animal, le végétal, le ciel, la moindre source de vie contre l’écroulement du monde.Fabrice Caravaca n’a pas peur, il manie le lyrisme et une forme de mysticisme de bien belle manière. En parallèle, Fabrice Caravaca est enseignant à l’ENSA Limoges
https://maisondelapoesie-nantes.com/caravaca-fabrice/